simulateur investissement locatif : Nouveautés + Etude investissement Immeuble 700.000 €

1463403199_maxresdefault.jpg



Simulateur Investissement Locatif : évolution de l’outil.
ACCES A L’OUTIL : http://investissement-locatif-intelligent.fr/produit/simulateur-scoring
TESTER LE SIMULATEUR D’INVESTISSEMENT LOCATIF : http://investissement-locatif-intelligent.fr/demande-simul-yt
pour réussir vos investissements.
Intégration de la Location de Meublé saisonnier et à l’année, de la fiscalité Zéro, de l’exo de CSG-CRDS.
Voir la page Curseur.

Simulateur investissement locatif : 2 outils pour investir dans le locatif
Simulateur investissement locatif : qu’est-ce que c’est ?

Il s’agit d’un outil ( simulateur investissement immobilier locatif) que j’ai conçu sur la base de mon expérience dans l’investissement locatif, et qui a pour but de faire une analyse précise de l’investissement locatif que l’on étudie.
On n’est pas sur des approximations comme les banquiers qui, pour savoir si le bien est bon mesurent un indice : le ratio traite loyer, ou le rendement brut du bien sur un taux d’occupation théorique de … 100 %. Qui peut espérer 100 % d’occupation sur 20 ans ! Bref.

Les paramètres qui sont nombreux (+ de 20 paramètres), et qui interagissent sont tous étudiés, validés, et surtout, les impacts de chaque modification sont mesurés immédiatement.

J’ai mis à la disposition des visiteurs de mon blog deux outils :

– simulateur investissement locatif (+ de 20 paramètres intégrés)
– simulateur investissement locatif + scoring bancaire (+ de 30 paramètres intégrés)

Simulateur investissement locatif : pourquoi ?

Les paramètres que ce simulateur d’investissement prend en compte (+ de 30) ne sont généralement pas suffisamment étudiés par les investisseurs, soit par extrême optimisme, soit par manque d’expérience et d’information. Ils sont par exemple parmi les données saisies dans le Simulateur investissement locatif :
– nombre de mois de vacance locative (prévoir 1 mois, ou 1.5 mois est normal…)
– l’imposition sur les revenus fonciers. Oui, même sans générer de trésorerie (cash-Flow ou capacité d’autofinancement en compta d’entreprise), l’investissement locatif génère un revenu foncier sur lequel il faudra payer l’impôt. généralement 14 ou 30 %)
– les prélèvements sociaux (15,5 %) Même base de calcul que l’impôt.
– coût de l’assurance loyers impayés, et des frais de gestion d’une agence (l’ensemble peut se monter à 10 % des loyers)
– les travaux ou charges de copropriété…
Tous ces paramètres vont être saisis dans le simulateur, et l’investissement locatif devient alors plus sûr.

FINANCEMENT : AIDER LE BANQUIER A DIRE OUI :
Comment aider le banquier à dire oui pour votre investissement locatif ?
Toutes les données ayant été étudiées, et validées, votre banquier pourra constater que votre projet a été réellement étudié précisément, et c’est vraiment important pour obtenir un accord de prêt ! Ce simulateur d’investissement locatif va vous y aider.

L’investissement locatif n’est pas un investissement comme les autres. En effet, si on se trompe sur une action, on accepte la perte, ou on la revend. On a gagné, ou perdu, mais on n’est pas obligé d’assumer un crédit, un impôt sur un revenu dont on ne dispose pas au quotidien. C’est bien ce qui distingue l’investissement locatif de la plupart des revenus financiers.

source

mai 16th, 2016 by